top of page
  • AD Montpertuis

Bientôt une Enquête Publique sur le Contournement Nord-Ouest

Dernière mise à jour : 28 nov. 2022



Le Contournement Nord-Ouest (CNO) de Vichy est la porte ouverte à une ré-industrialisation anarchique du site de Montpertuis. C'est le raccordement routier indispensable aux projets les plus polluants.


Dans quelques semaines vous, les citoyens, êtes invités à donner votre avis sur ce projet, et cet avis comptera ! On l'a bien vu avec l'Enquête Publique de 2018. (1)


L'ouverture de cette Enquête avait été annoncée pour le 20 octobre 2022, mais elle a été reportée à cause de la fragilité juridique du dossier, notamment en matière d'atteintes à l'environnement. Elle se tiendra du 28 novembre 2022 au 7 janvier 2023.


Pourquoi craindre une ré-industrialisation "anarchique" sur Montpertuis? Parce que cette ré-industrialisation ne respectera ni les contre-pouvoirs, ni les droits du public à l’information. (2) On voit déjà, dans un article de La Montagne daté du 19 oct. 22 annonçant cette Enquête Publique, que la majorité municipale a réussi à soumettre à son point de vue tous les élus, même ceux d’opposition. Il y a 676 élus dans l'agglomération, mais pas une seule tête ne dépasse. C'est à la fois glaçant et navrant, quand on connaît les dommages irréversibles que pourrait causer ce projet sur nos ressources naturelles.


Car au-delà d'un "boulevard" offert aux pires projets sur Montpertuis, ce Contournement est à la fois à la fois néfaste et inutile. C’est l’Etat même qui le dit, ou du moins l’Autorité Environnementale, dans son rapport disponible ici. Quoiqu’en langage plus diplomatique, ce rapport soulève la question de l'inutilité du projet (pp. 18-19) et note qu'en tout état de cause, les destructions attendues seront excessives par rapport au service rendu (p. 11).


L'association Sauvegarde Environnement Riverains résume bien les enjeux:


- Un massacre environnemental : 2/3 du tracé est en Zone Humide !

Construire des routes rend les sols imperméables. Artificialiser les sols brise le cycle de l'eau. Nos captages d'eau potable sont à sec. Au moment où tous les efforts sont concentrés sur la lutte contre le réchauffement climatique, la déforestation, la préservation des zones humides et de la biodiversité, nous ne pouvons accepter un tel carnage.


- C'est le pire tracé qui a été choisi. En 2015, le Préfet avait reconnu que l'itinéraire choisi était de tous le plus destructeur pour l'environnement, et que pour cette raison, ce Contournement risquait d'être sérieusement contesté, voire retoqué (lire ici).


- La justification "humanitaire" du Contournement Nord-Ouest, soulager les riverains des routes D6 et D2209, est une manipulation. En principe, ces routes surchargées sont déjà interdites au trafic de poids-lourds, mais personne ne fait respecter cette interdiction. Et on présente le CNO comme la seule solution (lire ici).


- Un gâchis financier : 80 millions d'euros, mais probablement 100 millions ou plus: c'est un coût exorbitant pour 12 km de route (6 km de route nouvelle), mais qui nécessite deux traversées de voie ferrée, trois nouveaux ronds-points, et même un nouveau pont ….


- L’absence de transparence de Vichy Communauté, dont le véritable but est de desservir le site de Montpertuis. Pour endormir les consciences, on nous assure que le projet ne comprend pas la liaison avec le site de Montpertuis. Et pourtant, cette portion de route, dite "barreau de Montpertuis" apparaît de temps en temps dans les documents. Le rapport de l'Autorité Environnementale condamne cette ambiguïté (p. 11).



Le "barreau de Montpertuis" (en orange) joue à cache-cache

dans les documents qui décrivent le projet.


- La destruction du cadre de vie pour les habitants, agriculteurs et promeneurs : nuisances sonores, pollution de l’air, rejets d'hydrocarbure, émissions de gaz à effet de serre, destruction des paysages et des continuités écologiques...


Un beau gâchis, basé sur un mensonge, et des millions d'euros qui vont partir à la dérive...


Il sera plus que jamais nécessaire de participer à l'Enquête Publique.

Surtout que dans cet article, le Maire de Charmeil, M. Gonzales, indique avoir préparé ses « troupes » pour contribuer en masse à l’Enquête Publique en faveur du projet : « tout était prêt. On avait communiqué auprès de tous les habitants sur tous les supports. »


Décidément, les promoteurs du projet sont déterminés: ils rallient tous les élus à leur cause, et M. Gonzales communique auprès de tous les habitants de Charmeil sur tous les supports." Un peu totalitaire, non?


Devant la mobilisation des pro-Contournement, il faudra faire entendre la voix de la sagesse et de la protection des générations futures, contre un projet à la fois néfaste et inutile.


NOTES


(1) Lors de l’enquête publique sur le PLU de Bellerive sur Allier en 2018, notre mobilisation avait nettement infléchi les conclusions de l’Enquête, où on pouvait lire, par exemple : « Toutefois, nous ne pouvons ignorer l’importance de la mobilisation du public opposée [ au changement de zonage sur le site de Montpertuis ], où un projet de création d’une usine polluante a été annoncé en son temps et jamais formellement démenti. » (p. 18 des conclusions).


(2) En effet, le Président de Vichy Communauté a décidé que le projet sur Montpertuis ne serait pas débattu en séance publique, mais uniquement en commissions. C'est une violation du droit d'être informé. Et comme le dit la Constitution « Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n'est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n'a point de Constitution. "




140 vues0 commentaire
bottom of page